Show simple item record

dc.contributorMekhancha D. E
dc.creatorBeroual Hadjer
dc.date.accessioned2016-11-15T10:53:57Z
dc.date.issued2017-01-01
dc.identifierhttp://bu.umc.edu.dz/master/index.php?lvl=notice_display&id=690
dc.identifier690
dc.identifier20160228u u u0frey50 ba
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/123456789/27666
dc.description148 f.
dc.descriptionL’objectif de notre travail est l’identification de pratiques commerciales à risques sanitaires dans la chaine de distribution des denrées alimentaires. L’identification de ces pratiques et des risques encourus doit aider à l’élaboration d’un guide pour les acteurs de la chaine de distribution des denrées alimentaires : commerçant, consommateurs, services de contrôle et de régulation. A partir des observations faites durant la période qui s'étend sur les mois de juin et de juillet 2011 incluant le mois de ramadan, au niveau de divers lieux de commerce de denrées alimentaires (magasins de proximité, marchés, souks, …) nous avons identifié de nombreuses pratiques à risques. Parmi ces pratiques, nous en avons sélectionné 17 sur la base de deux critères : avoir pu « en réaliser une illustration photographique » et « constituer un éclairage assez distinct des autres ». Pour la description des cas nous avons fréquenté les lieux de commerce pour les observations avec prise de photographie. A partir de l’illustration photographique et les observations directes, chaque cas est décrit avec précision des risques sanitaires encourus et indications des solutions susceptibles d’aider à la gestion des risqes.que nous avons estimées. Si les observations visuelles étaient aisées, la réalisation de prises de vues pour apporter des illustrations à l’appui n’a pas été facile car non tolérée par les acteurs ciblés (commerçants, clients, etc.). Les pratiques à risques ne sont pas le fait des seuls commerçants. Le client, le consommateur est aussi auteur de nombreuses pratiques à risque quand il ne considère pas normale les pratiques à risques des autres acteurs (commerçants, transporteurs, transformateurs, …). Le consommateur est le maillon final de la chaîne alimentaire, il doit donc être un acteur principal dans la lutte contre ces pratiques à risque par ses exigences et ses refus d’achat de produits exposés à des facteurs de risque. Il nous semble possible de réaliser un inventaire plus riche, voire un « livre blanc » sur les pratiques commerciales à risques sanitaires. En annexe des textes publiés au JORADP qui réglementent les pratiques commerciales mais qui restent sans suite car les commerçants comme les clients semblent les ignorer.
dc.format30 cm.
dc.languagefre
dc.publisherUNIVERSITE DES FRERES MENTOURI
dc.subjectNutrition, Alimentation et Techniques Agro-alimentaires
dc.titleCommercialisation des denrées alimentaires – identification de pratiques commerciales à risques sanitaires (constantine, algérie, 2011)


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record