Show simple item record

dc.contributor.authorNABTI, Karima
dc.date.accessioned2017-11-13T14:17:05Z
dc.date.available2017-11-13T14:17:05Z
dc.date.issued2017-09-01
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/123456789/136171
dc.description.abstractAujourd’hui, les nouvelles technologies occupent une place prépondérante dans le quotidien de l’individu. Les outils (téléphones portables, tablettes, ordinateurs, jeux vidéos…) connectés à internet sont de plus en plus accessibles à tous et en tout lieu. Certes, ces outils facilitent la vie sur plusieurs plans : – Professionnel : travailler de chez soi, télécharger des données rapidement, échanger des mails professionnels, discuter par visioconférences… Plusieurs recherches se sont intéressées à l’analyse des écrits professionnels échangés par mail dont les travaux les plus représentatifs sont ceux de Lorenza Mondada (1999). – Informationnel : accéder à l’information rapidement, télécharger des journaux et des vidéos d’actualité. De nombreuses analyses des discours numériques ont été menées notamment par Marie-Anne Paveau (2015). – Communicationnel : discuter avec des amis par le biais des tachts (skype, viber, messenger…), échanger sur les réseaux sociaux, partager des vidéos et des photos… Plusieurs études qui relèvent du domaine des sciences du langage et de la communication ont été consacrées à ce nouveau type d’interactions médiées par écran. Nous citons entre autres les travaux de Michel Marcoccia (2003, 2015), Hassan Atifi (2003, 2015) et Nabti Karima (2012, 2015) qui ont analysé des corpus extraits des forums de discussion. – Culturel : apprendre par le télé-enseignement, se former à l’aide des tutoriels, télécharger des livres et des articles scientifiques, participer à des séminaires et colloques par visioconférences… Des recherches sur la pédagogie de l’enseignement à distance à travers les écrans sont des axes développés par Christine Develotte (2011), Jean François Marcotte (2005). Outre ces aspects, cet environnement virtuel permet de créer des communautés regroupées dans des réseaux sociaux, de tisser des liens avec d’autres individus et de maintenir un contact permanent en dépit de leur appartenance à des espaces géographiques différents et de leurs pratiques langagières différentes. En effet, la langue et l’espace n’entravent pas l’instauration de la communication.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisherUniversité des Frères Mentouri Constantinefr_FR
dc.subjectsladdfr_FR
dc.subjectSciences du Langage Analyse du Discours et Didactiquefr_FR
dc.subjectMarqueurs culturelsfr_FR
dc.subjectdiscussions asynchrones en lignefr_FR
dc.subjectsituation de contact des languesfr_FR
dc.titleMarqueurs culturels dans les discussions asynchrones en ligne en situation de contact des languesfr_FR
dc.typeArticlefr_FR


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record