Afficher la notice abrégée

dc.contributor.authorMERZOUK, Sabrina
dc.date.accessioned2017-11-13T13:46:47Z
dc.date.available2017-11-13T13:46:47Z
dc.date.issued2017-09-01
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/123456789/136167
dc.description.abstractLa question du statut des langues en Algérie est très sensible à toute discussion ou débat. En effet, partagé entre une tentative d’homogénéisation linguistique par le biais de la politique d’arabisation et une réalité sociale et linguistique diversifiée, ce pays dénote une situation de malaise et d’incompréhension. Dans ce milieu plurilingue, les langues s’engagent dans une perpétuelle course au pouvoir sans pour autant qu’il y ait un vainqueur. L’Algérie s’avère donc être une situation de concurrence dans laquelle les langues subissent le martyr d’une pression politique unificatrice, la politique d’arabisation en l’occurrence, aspirant à l’effacement des différences qui témoignent de la diversité ethnique, linguistique et culturelle qui fait la richesse de ce pays. Cette question de statut, n’étant pas encore résolue sur le plan politique, entraîne souvent des incidents et des tensions sociales à visée revendicative.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisherUniversité des Frères Mentouri Constantinefr_FR
dc.subjectsladdfr_FR
dc.subjectSciences du Langage Analyse du Discours et Didactiquefr_FR
dc.subjectemprunt à l’arabefr_FR
dc.subjectpressefr_FR
dc.subjectrichessefr_FR
dc.subjectdiversité linguistiquesfr_FR
dc.subjectAlgériefr_FR
dc.titleL’emprunt à l’arabe dans la presse témoin d’une richesse et diversité linguistiques en Algérie.fr_FR
dc.typeArticlefr_FR


Fichier(s) constituant ce document

Thumbnail

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice abrégée