En cinquante ans d’indépendance, la recherche en sciences du langage a accumulé un nombre conséquent de données sur les pratiques linguistiques des Algériens. Ces pratiques sont, comme dans toute situation sociolinguistique, des pratiques hétérogènes. Ce caractère hétérogène est, peut-être, encore plus accentué, plus frappant dans le cas de l’Algérie qui est, depuis l’indépendance, toujours en quête de valeurs, normes sociales et repères adaptés aux besoins et aux aspirations des citoyens qui tentent d’inventer leur avenir tout en s’agrippant à leur passé. Algérie. 50 ans de pratiques plurilingues rassemble des communications qui ont été soutenues lors du colloque organisé par le Laboratoire de recherches en sciences du langage, analyse de discours et didactique (SLADD) de ’Université de Constantine 1 (2014). Les articles qui composent l’ouvrage se répartissent en deux grands ensembles. Un premier ensemble est constitué de contributions qui illustrent certains aspects du plurilinguisme algérien en proposant des descriptions et des enquêtes réalisées dans différents contextes. Le second ensemble dresse une sorte de bilan des études sociolinguistiques en Algérie, interrogeant les pratiques de recherches, les dispositifs théoriques, les terrains d’enquêtes etc.

Soumissions récentes